Recently in COURS/PROJETS Category

Cycle beaux-arts de Lyon -- I

Dimos_1.png
Dimos_2.png

Cycle beaux-arts de Lyon -- II

Rappo_Lyon_1.png
Rappo_Lyon_2.png

P#4

logo-shell.jpg


PROJET IV (27/02)

Ci-dessous le lien pour télécharger le PDF du projet#4: Logo Lego. Le mot de passe a dû vous être donné déjà si vous étiez en cours avant les vacances.

Projet en solo, vous allez devenir des hybridateurs, des déconstructeurs, bref réaliser le rêve infernal de Villiers de l'Isle Adam.

Rendu 19-20 Mars. Bon travail!

Sujet4_media_image_2012.pdf


ART & RECHERCHE

ColloqueArtRecherche_Programme-1-1.png

ColloqueArtRecherche_Programme-1-5.png
Forum et colloque essentiels qui auront lieu en Février à Paris du 8 au 10 Février 2012 et où devrait s'ébaucher, s'esquisser, se structurer sans doute peut-être, les prochains chemins des connaissances en écoles d'art.

ColloqueArtRecherche_Programme.pdf



WORKSHOPS 4

ws2012.png

Une semaine de workshops est prévue du 16 au 20 janvier avec Elsa Audoin, Julien Nédélec et Marielle Paul. Présentations des intervenants le lundi 16 janvier à 09:30 en salle de dessin/couleur (à confirmer). Retrouvons-nous à 09:00 dans les hall de l'école.

Semaine intense prévue! Soyez prêts et prêtes, ce sera bien! Merci!

------------
infos:
workshops_16-20janvier_2012.pdf



• RENDU PROJET II

rendu2.png

Rendu final et critique de votre projet II, les lundi et mardi 9-10 Janvier. Pour rappel, vous devez présenter vos recherches et les articuler avec votre rendu, que celui-ci soit en volume, performé, rejoué, etc.

Pour ceux et celles qui voudraient imprimer au format petit aigle (70x94cm), vous pouvez vous rendre chez Diazo Repro, 23 Boulevard Riquet, ils proposent des tirages à peu de frais (voir adresse complète et coordonnées sur la colonne de droite de ce blog, rubrique Ressources). Merci!


VIVE CANGUILHEM

colloque_art_et_philo_web-2.jpg
colloque_art_et_philo_web-1.jpg

Très riche programmation pour le prochain colloque Art&Philo où il sera question des liens qu'entretiennent ces deux champs et comment ils peuvent emprunter l'un à l'autre. Car il s'agit bien d'emprunt et non de déférence surannée: il s'agit de cette possible méthode qui irait relire et redigérer en reprenant les concepts et les visions des uns et des autres.

Cette manière, en sorte, d'avaler un corps étranger sur le mode de la mithridatisation, pour en faire un élément habituel par accoutumance, un élément qui, parasitant son nouveau milieu, change la lecture et le comportement de celui-ci: tout matière étrangère est bonne et même tout bonne matière est étrangère (G.Canguilhem)

02-03 Déc / Salle 108


La Vitrine à voir!

expo2011_ba.png

P#2

acr-rockers.jpg
Subculture-Rockers (via Generic Fashion)

mod1.jpg
Mods-Subculture (via GenericFashion)

the_subs-subculture.png
PROJET II (28/11)

Vous trouverez ci-dessous le lien pour télécharger le PDF du projet#2: La Plaque Pioneer Once More With Feelings. Le mot de passe vous sera donné en cours.

Pour ce projet vous travaillerez en binôme sur le vaste thème des sous-cultures. À vous d'en inventer une, d'en hybrider une, d'en (re)découvrir une et de lui inventer sa grammaire visuelle.

Rendu le 12-13 Décembre. Au travail! Merci!

Sujet2_media_image_2011.pdf


• RENDU PROJET I

projetI_2011.png

Rendu final et critique de votre projet I, les lundi et mardi 21-22 Novembre. Pour rappel, vous devrez présenter votre sélection d'images (sous forme de planche contact) qui montrera la suite d'éléments visuels sur laquelle vous aurez choisi de monter votre «scénario».

Vous présenterez également votre carnet de recherches qui accompagne le document A4 plié (A3 ouvert, 8 pages minimum). Encore une fois, le document est une version essentielle de votre recherche, elle la hiérarchise et doit venir dialoguer avec l'affiche finale.

Pour ceux et celles que je n'aurai pas vu, vous excuserez ces absences. Néanmoins, ce sera l'occasion de voir le travail dans sa version finale. J'ose espérer également que vous aurez pris les avis de l'équipe de l'atelier 106.

NB! Merci d'imprimer vos affiches au format A1, en tirage de plan (genre de photocopie N&B, grand format). Il existe un tireur, Copy Plan Numérique, sis près de la piscine Léo Lagrange. À vous de voir ensemble si vous pouvez obtenir des tarifs dégressifs.

NB! Vous aurez chacun entre 20-25 minutes pour présenter votre projet.
À noter:  je suis en jury mardi 22 toute la journée, si vous préférez passer lundi 21, pas de problème.


Journée PF 27.10.11

journee_faucheux__2.png
journee_faucheux_3.png
IMG_2490-1.JPG
IMG_2510.JPG
IMG_2504.JPG
images officeabc (2011)


L'écartelage ou l'écriture de l'espace (d')après Pierre Faucheux. Une journée d'étude organisée par Catherine Guiral et Jérôme Dupeyrat avec le concours de Brice Domingues, et qui s'intéressera à cette figure de l'écart absolu telle qu'ont pu l'entendre les surréalistes et le génial graphiste: une forme possible de dépaysement, un contre-pied, un pas-de-côté que tenteront sans doute Laurence Moinereau, Philippe Millot, Thierry Chancogne et Jérôme Faucheux invités.

Le programme de la journée joue aussi des formes et des formats de l'écart (cf. images), convoquant notamment, dans sa présentation hic et alibi la figure de Robespierre sur un tapis persan et dans un miroir. Image(s) possible d'une hétérotopie comme écartement mais aussi comme écart tout court: distance de lecture, espace de l'imaginaire, de l'autre côté de.

Sur le grand format on peut ainsi lire: «l'image est un fragment remonté du portrait de Maximilien Robespierre peint par Louis Léopold Boilly aux alentours de 1791: elle s'inscrit dans un miroir de banquier, ou miroir de sorcière qui avait la double vertu de voir les ombres et les angles morts. Robespierre y est dépeint à l'opposé de l'image que l'histoire aura voulu construire de lui. Celui qu'on appelera l'Incorruptible illustrant ici, à la perfection, dans cette pose sociale typique du XVIIIe, la phrase qu'il prononcera en 1793 lors du Discours sur la Constitution: Pour remplir votre mission, il faut faire précisement tout le contraire de ce qui a existé avant vous. Un exergue qui ouvrira à l'Écart Absolu en 1965 à la galerie parisienne l'Œil.»

Au programme également une exposition du 28 au 30 Octobre: Culture Clubs: constellation et films de livres, traces de cette épopée graphique des Clubs qui aura asticoté les codes, bousculé le rythme, emprunté au langage du générique cinématographique, joué l'écart aussi et coloré la bibliothèque du gentil lettré du début des années 50 à la fin des années 60: cet amateur bibliophile achetant par correspondance des titres de tel ou tel Clubs; un principe de fidélisation qui, de nombreuses dizaines d'années plus tard s'est mué en une autre forme de collectionnite, recherche fébrile chez les brocanteurs de ces reliquats de Clubs dont l'intérêt fétichiste est certes évident mais souligne également cet intérêt renouvelé pour des objets aux formes toujours aussi intrigantes.

--
École des beaux-arts de Toulouse
Salle 108
27•Oct•2011



P#1 APPENDIX-A

collage_montage.png

collage_montage2.png
sampling des notes de mémoire de «coab», une belle façon d'appréhender les notions
de collages, de grotesque et d'assemblages  (merci!)


PROJET 1 / Appendix-a


En plus de recherches sur les notions de sample et de montage, il est recommandé de jeter un œil sur les deux collages ci-dessus. Une manière de comprendre que les «constructions de monde(s)» ne sont pas simplement des accumulations totemiques, mais procèdent des hasards de l'imagination tout autant que de l'esprit d'association.

Il en est ainsi de la notion de clipping. Si l'informatique en a fait la méthode du hors-champ des jeux vidéos, le mot anglais définit aussi ce goût de la découpe pour des raisons sentimentales, pratiques, informatives. Mais aussi plastiques. Des fragments (souvent de journaux), se juxtaposent pour produire de nouveaux contenus.

L'insconscient collectif retient ces images de journalistes, de détectives ou de suspects conservant au mur des extraits d'articles, des images, construisant comme un autre Atlas de connections possibles ou inattendues. Ce que feront Gysin et Burroughs dans leurs expérimentations et compositions littéraires basées sur le principe du cut-up.

25.william-burroughs.brion-gysin.third-mind-collage.1965.23.jpg
 Gysin, Burroughs, Third Mind Collage, 1965

jimmyroom.jpg
Jimmy's Room, in Quadrophenia, un film tiré de l'opéra éponyme des Who, 1979

gQv3.jpg
found1

found2.png
found2, l'assiette comme montage

019IMG_3031.jpg
inspirationwall.jpg
found3, le mur clippé


Pour vous, La cinémathèque

cv pmh - histoire du cinema de maurice bardeche et robert brasillach - tome I le cinema muet.jpg
cv pmh - pour vous l intran 415 - spencer tracy dans furie.jpg
images tirées de Pascal Manuel Heu, chroniqueur régulier LJ cinéma et auteur du blog Mister Arkadin (merci!)

CinemaCamera-1.jpg
image tirée de culture moderne (merci)


Un poète converti au narcissisme écrit: «le cinéma c'est l'écriture moderne dont l'encre est la lumière...». Réponse presque Astrucienne à la critique connue de Georges Duhamel qui décrivait le cinéma comme «un amusement d'ilotes, un passe-temps d'illettrés». Cette dernière citation est le raccourci d'une diatribe contre le cinéma qui «n'est pas un art, ce n'est pas l'art».

Écrite en 1930 dans Scènes de la vie future, la philippique de Duhamel est une des plus belles définitions en creux du cinéma. Car tout ce que le cinéma n'est pas pour Duhamel est justement tout ce qu'il réinvente. Un écriture, une réflexion, un montage.

Et si le texte de Duhamel semble principalement dirigé contre le cinéma de divertissement américain, cette usine à rêves sensée hyptonisée les masses, il est aussi une critique du divertissement de masse. On admirera l'anticipation certaine de Duhamel, mais le cinéma est loin d'être seulement un non-art pour distraits. C'est un corps, un objet, une mémoire, un dispositif, un trouble-fête en somme.

On entre parfois en cinéphilie comme on entre en religion, mais on peut plus simplement commencer à aimer le cinéma en allant voir des films. Soyez donc présents à 18h, le lundi 03 Octobre, Amphi A, pour une présentation de la Cinémathèque de Toulouse et de son programme de 2011-2012. Merci!


P#1

baudelaire_anonyme.jpg
Baudelaire par un inconnu (c.1864) (image via Belcikowski, merci)

totem-destroyer-2.jpg
Totem Destroyer 2 (screenshot)


PROJET I (03/10)

Vous trouverez ci-dessous le lien pour télécharger le PDF du projet#1: D'un autre monde (au votre). Le mot de passe vous sera donné à la présentation de l'atelier à la rentrée.

Imagination et montage seront les axes que vous aurez à explorer afin de créer un espace A1 qui rendra compte d'un scénario que vous inventerez à partir d'une base de données formelles.

Sujet1_mediaimage_2011.pdf


Le Printemps des magiciens

Oscar.png
Oscar Tuazón, mobilier pour l'école de Stéphanie (Hotel Dieu, 24-25 Sept et 01-02 Oct 2011)

printemps1.png
printemps2.png

Printemps4.png
Pour Marie-Thérèse Perrin, «L'édition 2011 [du Printemps de Septembre], confiée à Anne Pontégnie, est placée sous le signe d'un autre monde, comme son titre l'indique clairement. Il s'agira de découvrir des artistes dont le travail prend sa source du côté d'énergies élémentaires quelque peu délaissées par les artistes depuis une trentaine d'années au profit d'une relecture incessante de l'héritage moderniste - gestes, traces, totems, cérémonies, invocations seront, selon les mots de la directrice artistique, parmi les outils ou les références auxquels une famille d'artistes a recours dans sa recherche de nouvelles expressions. Le Printemps innove cette année en investissant certains des lieux du parcours avec la première édition de son Festival International des Écoles d'Art.»

Je vous recommande tout particulièrement le travail de Simon Starling, les fantômes de Mark Leckey, la performance d'Ellie Ga à la Radio du bout de la Nuit; mais aussi les vidéos de Klara Lidén et les cours de l'école de Stéphanie: notamment celui de Pierre Montebello sur L'Esthétique des mondes (24 Sept, 11h) ou encore celui de Philippe Azoury sur Sana'mehaidi - I Was Born When I Was Dead (01 Oct, 17h30) à l'Hotel-Dieu.

Ce Printemps des magiciens vous incitera à être curieux, la logique pourra être mise à mal, les rôles détournés, les frontières convoquées comme pour mieux dessiner une cartographie des champs telluriques de l'art. Un appel aux forces vitales? Pourquoi pas, surtout une manière de jouer les flâneurs, de pratiquer cette connaissance déambulatoire dont parlera David Lapoujade dans un autre cours de l'école de Stéphanie (02 Oct, 16h).


Le Berger

waysofseeing_01.jpg
ways-of-seeing02.jpg
2900307228_ab98ff2ab7.jpg

John Berger aura sans doute ouvert une brèche dans la façon de parler d'art à la télévision. En 1972 il crée la série WAYS OF SEEING, qui, comme son nom l'indique, propose de nouvelles façons de «voir» l'art occidental et ses fabrications. Le point de vue de Berger, acide et punk, revisite les connaissances d'alors, dépoussière les habitudes traditionnelles en usant de l'anachronisme et d'une dialectique qui fait se croiser les genres et les objets d'attention.

Des dialogues sous formes d'associations que l'on retrouvent également dans le livre qui sera tiré de ses quatre émissions télévisées. Mis en page par Richard Hollis, Ways of Seeing THE BOOK, est à mettre entre toutes les mains. À compulser et à regarder. En imaginant qu'un peu de l'esprit MonthyPythonesque traverse les pages de ce livre... tout comme dans ces archives vues sur YT où il sera question de reproduction, de croyance, de regard(s) toujours...



• RENDU PROJET IV

renduIV.jpg

Le rendu de vos 25 compositions autour des notions de déstructuration, déconstruction, assemblage, montage, intervalles, formes, etc. aura lieu ce lundi et mardi 21-22 Février 2011.

Pour rappel, vous avez 25 «états» à présenter qui sont comme une séquence que vous aurez à mettre en espace. Nous commenterons votre choix de logo(s) (merci de les présenter aussi, dans leur état d'origine!), votre manière astucieuse ou protocolaire de gérer la séquence et la façon de composer.